La qualité de l'air

Imprimer
PDF

 

Une région dynamique... et pollueuse

 

Le statut de région dynamique de l'Ile-de-France va de pair avec une importante production de pollution. Monoxyde de carbone, benzène, dioxyde de soufre... Ces émissions proviennent des transports, indispensables dans ce bassin de plus de onze millions d'habitants, des industries, du tertiaire et des particuliers eux-mêmes (secteur communément appel "résidentiel").

 

Le Plan Régional de la Qualité de l'Air

 

La qualité de l'air est du recours de la santé publique, voilà pourquoi le Conseil régional endosse la responsabilité de l'élaboration et du suivi du Plan Régional de la Qualité de l'Air (PRQA) depuis le transfert de compétente Etat-Région datant de 2002.

Ce plan intègre aujourd'hui des éléments absents lors de son premier jet (réflexions sur l'air intérieur, polluants non réglementés dans l'air ambiant...), mais fournit surtout un travail d'information d'envergure.

De nombreux polluants sont présents dans notre région. Le PQRA vise à éliminer leur dépassement ainsi qu'à ralentir les émissions d'autres polluants (pesticides...). Ce travail est réalisé quotidiennement en tenant compte des objectifs fixés par la réglementation nationale ou mondiale (via l'Organisation Mondiale de la Santé).

 

Airparif : relevés, études, infos

 

 

Les stations d'Airparif mesurent la qualité de l'air en Ile-de-France, donnée qui est ensuite analysée et communiquée. Airparif est une association agréée par le Ministère de l'environnement rassemble des partenaires publics (Etat, collectivités territoriales) et privés (industries, associations).

 

 

Plus d'informations

Bulletin d'informations d'Airparif

 

En chiffres

1 : l'Ile-de-France est la 1ere région urbaine de France
22 : soit le nombre moyen d'heures qu'un Francilien passe dans un espace clos (habitation, bureau, transports...)
2002 : année du transfert de la compétence d'étude de l'air de l'Etat à la Région
67 : soit le nombre de stations d'Airparif